• Accueil
  • > Archives pour juillet 2012

Archive mensuelle de juillet 2012

Certitude quand tu nous tiens. « Dialogue » avec Eric de Beukelaer

Ce 7 juillet, Eric de Beukelaer, porte parole de l’Eglise catholique publiait dans la Libre une critique d’une émission de la RTBF dans laquelle un certain Lazarus se permettait de faire preuve de scepticisme à propos du Suaire de Turin. M. de Beukelaer saisissait l’occasion pour faire la leçon aux rationalistes en essayant de prouver la supériorité intellectuelle de celui qui « sait qu’il croit » sur celui qui « croit qu’il sait ».  Ce discours paternaliste m’a fait réagir et j’ai donc répondu à M de Beukelaer ce qui suit:

Que le doute libère et que la croyance enferme est une évidence qui se vérifie chaque jour.

Les fanatiques de tout bord ne manquent jamais une occasion de persécuter les tièdes. Et comme religion et pouvoir ont toujours aimé se soutenir mutuellement, il est évident que les sceptiques ont moins de sang sur les mains que les gens bardés de certitudes.
Il me semble donc que l’attaque contre Lazarus est un peu hors de proportion et que cette émission, confidentielle, ne mérite ni cet excès d’honneur, ni cette indignité. À moins que … .
A moins que faire passer la zététique pour du fanatisme rationaliste ne serve des stratégies à plus long terme comme, par exemple, discréditer le rationalisme tout court.
À moins que … . Ce qui dérange dans le dossier du Suaire, c’est qu’il contredit non pas une croyance, mais l’utilisation d’un objet afin d’établir une conviction et donc de garantir la réalité du récit des évangiles.
L’honnêteté intellectuelle voudrait d’ailleurs que l’on rappelle que le Suaire était déjà dénoncé comme un faux dès le moyen âge.
Votre raisonnement comporte en outre une faille importante. Certes, l’athéisme ne peut être qu’une conviction et jamais une certitude, mais pas de manière symétrique par rapport à une croyance relative à un phénomène surnaturel. Vous pouvez croire que le dahu existe et moi, je peux croire le contraire. Si vous voulez convaincre quelqu’un de cette existence, la charge de la preuve vous incombe.
Autrement dit, afficher son scepticisme face au Suaire (comme témoin de la résurrection) n’a rien que de très logique. Si vous croyez au Dahu et que vous voulez m’apporter la preuve de son existence, le recours à l’argument de ‘l’expérience intérieure’ paraîtra toujours un peu léger à ceux qui ne la partagent pas. Montrez-moi une preuve tangible et le débat sera clôt.
Je suppose que la position défendue par Lazarus était de cet ordre. Que vous la critiquiez montre que la chasse aux hérétiques pourrait rouvrir à tout moment. Et, sans savoir pourquoi Lazarus paraissait masqué dans cette émission, permettez-moi d’exprimer ma déception à propos de la conclusion de votre texte. L’allusion à la burqua est un effet de plume et pas un argument. Après tout Lazarus est peut-être un prêtre ? Depuis le curé Meslier, nous, les libres-penseurs, nous savons que les religieux athéesexistent (et ça, ce n’est pas une croyance !)

Voici la réponse que j’ai reçue:

Lire la suite de ‘Certitude quand tu nous tiens. « Dialogue » avec Eric de Beukelaer’




Moi, mes idées, mon chemin |
Romeentic.com |
Bingo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | THEDING ENSEMBLE
| amdh meknes
| FUC