• Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

Archive mensuelle de octobre 2011

la commission européenne ignore les humanistes

La Fédération Humaniste Européenne a fait récemment connaître son mécontentement face à la manière dont la Commission applique le Traité de Lisbonne. Celui-ci prévoit que la Commission doit maintenir un dialogue ouvert et transparent avec les églises et les organisations non confessionnelles.
Force est de constater que le Commission a toujours eu beaucoup de mal a respecter cet engagement. On se souviendra à ce propos de la démarche initiée en 1994 par Jacques Delors. Jusque-là, la Commission, présidence en tête, avait des contacts réguliers avec la COMECE, représentant les épiscopats catholiques et la KEK, représentant les protestants et certaines églises orthodoxes.
Lire la suite de ‘la commission européenne ignore les humanistes’

Divorcés à l’école. Et si monseigneur Léonard avait raison ?

La mission d’Église de l’école, comme sa fonction sociale, est l’affaire de toute la communauté éducative. L’école chrétienne est une communauté de vie; elle entretient des liens avec l’ensemble de la communauté chrétienne. (Mission de l’Ecole chrétienne).

On peut ne pas être d’accord avec Monseigneur Léonard, mais il est difficile de lui contester sa cohérence.

Ainsi donc, il apparaît qu’il aurait écrit qu’il n’était pas souhaitable que des personnes divorcées dirigent un établissement scolaire catholique ou donnent cours de religion. La belle affaire ! Comme chaque fois qu’il s’exprime, cette nouvelle déclaration de Mgr Léonard soulève un vent d’indignation vertueuse. Les ravages du politiquement correct et de la bien-pensance sont tels aujourd’hui que même le Centre d’Action Laïque se croit obligé de dénoncer un discours discriminant. On ira même jusqu’à considérer que la déclaration de Mgr Léonard porte atteinte aux droits de l’homme !

L’article en question mérite-t-il cet excès d’honneur ou d’indignité ? Après tout, que rappelle Monseigneur Léonard ? Que, comme primat de Belgique, il se sent responsable de l’enseignement catholique ! Il considère donc comme légitime de fixer à cet enseignement un certain nombre de balises éthiques conformes au projet éducatif de ce réseau. Que ce projet pédagogique et éducatif reflète, bien évidemment, les valeurs morales définies par l’Église catholique quoi de plus naturel ? Que je sache, celle-ci n’a jamais prôné le recours au divorce comme un idéal de vie de couple. Si le projet éducatif du réseau confessionnel était fondé sur une doctrine recommandant l’abstinence, reprocherait-on à monseigneur Léonard d’annoncer bien fort qu’il ne tient pas à voir ces écoles dirigées par des alcooliques ?
Après tout, contrairement à ce que semble suggérer un certain nombre de réactions, Monseigneur Léonard n’est pas là pour se rendre populaire en allant dans le sens de la majorité silencieuse.
Lire la suite de ‘Divorcés à l’école. Et si monseigneur Léonard avait raison ?’

Sylvain Tesson ou l’escroquerie médiatique.

M. Tesson, avec tout le respect que je vous dois, vous êtes une parfaite illustration de l’escroquerie médiatique moderne.

Vous êtes parvenu, ce 3 octobre, à obtenir deux minutes au JT de France 2. Cet exploit, qui vous permet de battre les prix Nobel de médecine décernés aujourd’hui ne doit rien à vos « mérites » personnels et tout à un sens aigu de l’exploitation des médias modernes.

Vous vous proclamez explorateur à une époque où le moindre km² de la planète a été cartographié par Tomtom ou Mappi. Votre exploit du jour consiste a passer six mois dans une confortable cabane au bord du Baïkal en compagnie – entre autres – des petits oiseaux. Quel courage quand on sait que, très probablement, il vous suffisait de former le 112 sur votre GSM pour être évacué par hélicoptère en cas de suspicion d’appendicite !

Le message que vous nous délivrez est aussi convenu que votre exploit est factice. Nous sommes trop nombreux sur terre ! Entendez-vous, pour pouvoir passer six mois de solitude dorée en Sibérie, nous pousser au suicide collectif ? Peut-être pas, mais le doute même que vos idées font planer, suffiraient à donner le frisson à la moindre bourgeoise du 16e.

En fait qu’ai-je vu ce lundi soir ? Un reportage que ne renieraient pas les chaînes de promotion de voyages organisés. Quelques belles images enneigées (les glaces de Sibérie ont leur exotisme), un discours vide et creux et une publicité gratuite pour un bouquin qui doit valoir à peu près autant que le reportage.
On en peut que conclure en recommandant la lecture d’ouvrages relatant les exploits de Stanley ou de Lewis et Clark. De vrais explorateurs, eux.




Moi, mes idées, mon chemin |
Romeentic.com |
Bingo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | THEDING ENSEMBLE
| amdh meknes
| FUC